Citroën C4 à Aïn Djemala

Dans le corps de la ferme coloniale ruinée au pied du Djebel al Glia se trouve une épave d’une antique voiture que j’ai eu plaisir de découvrir. Grâce à des photographies récentes de collectionneurs de voitures anciennes, j’ai plaisir à faire découvrir aux plus jeunes ces véhicules qui dans les années 1930 sillonnaient les pistes et routes des environs de Téboursouk.

 

 

 

sans-titre.jpgsans2.jpg2.jpg3.jpg

Citroën C4 1928-1930

Le moteur tournait 3 000 tr/min : les cylindres sont coulés d'un seul bloc et le refroidissement à eau se fait à l'aide d'une pompe. Allumage par un distributeur Delco-Rémy. Boîte de vitesse en fonte ; châssis raidi par des longerons entretoisés. La C4 dépassait alors les 90 km/h.

Cette rubrique ainsi que les photos et les infos sont proposés prs Mr Jean-Luc Massy que je remercie infiniment .

 

 

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Commentaires (1)

1. Logie 10/04/2013

Toute première voiture de mon frère aîné partant à l'assaut de St Véran, plus haut village d'Europe, je crois, ou plus humblement de France ! J'ai découvert Téboursouk et les villes romaines de Dougga et Mustis au cours d'un séjour beaucoup trop bref. Une visite-apéritive pour une meilleure "dégustation" des lieux et de leurs habitants dans un avenir proche, j'espère !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Google
internetVista® monitoring - Websites monitoring

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site